31 décembre 2009

Roger Pinotier

Il a jeté son pot de yaourt en verre qui lui servait de sébile dans le bac vert.Il a déposé son carton ondulé qui lui servait de lit dans le bac jaune.Il s'est déposé lui-même dans le container du tout-venant et s'est mis à chanter en attendant l'heure. Roger venait de vivre sa dernière journée. C'est serein que, le matin même, il avait décidé. Usé, vidé, il savait n'avoir plus une seule goutte pouvant appeler les autres. Son réservoir et tous les tuyaux étaient secs.Il avait passé son dernier jour à distribuer son maigre paquetage.... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 décembre 2009

"L'actualité" par l'Abbé C.

Vulgaire : Lu dans un magazine féminin. "Dépensez malin. Trouvez des cadeaux à moins de 150 €". On croit à une coquille. On ajuste ses lunettes. On va plus loin.Non, non. C'est bien ça. On nous donne des tuyaux pour trouver des cadeaux à Moins de... Cent-Cinquante Euros.On devrait taxer l'indécence. Aberrant : Que les classes moyennes ne me parlent plus de la crise. Les sapins ont été cette année encore cachés par les cadeaux. Les voitures neuves se sont vendues comme des petits pains. Les aéroports et les gares étaient... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
29 décembre 2009

2010 vu de 2009

Vous avez aimé 2008 vu de 2007Vous avez aimé 2009 vu de 2008Vous adorerez 2010 vu de 2009 Imaginons : Nous sommes le 31 décembre 2010 et l'année a été riche en évènements.Un vent éthique a soufflé sur l'Europe. En Italie, la rue a fini par se débarrasser de son Président du Conseil. L'avocat de l'opération "mani pulite" (mains propres) Antonio Di Pietro a convaincu une grande partie des dirigeants politiques de le laisser conduire une liste TTB (tutto tranne Berlusconi - tout sauf Berlusconi) qui du coup a remporté les... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
28 décembre 2009

Anne et le manteau rouge

En ce 24 décembre, Anne traine sa lassitude dans les rayons d'une enseigne dite culturelle, au logo aussi rouge que son nouveau manteau. S'est-elle mise à l'abri de ce temps de chien ou court-elle après le cadeau de dernière minute comme tous les moutons du jour ? Toujours est-il, qu'à son passage, c'est "tapis rouge". Au rayon des jeux vidéos, les hommes ont des pensées animales et au rayon littérature, les romantiques ont déjà écrit l'incipit de leur prochain roman : "C'est chez Virgin, à la Sainte Adèle, qu'un... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
27 décembre 2009

La page Blanche du Dimanche

Tous les dimanches ici, c'est  Page Blanche. Chacun gribouille ce qu'il veut.
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 décembre 2009

Tableau noir

Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 décembre 2009

Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
24 décembre 2009

Les êtres "passerelle"

Ils ont la douceur dans le regard, des yeux qui lancent des passerellesUne bouche en oreille, qui parle pour écouter, pour offrir, éclairerLeurs mains, paumes vers le haut, élèvent, invitent à grandirLeur tendresse prend des coups qu'ils ne veulent pas rendreLoosers d'un monde de compétition, ils ne savent que donnerLovers d'un peuple humanité, ils aiment et sèment sans choisir   Ils ont l'âme enfantine parce que c'est le seul cheminÉgoïstes généreux, ils reçoivent, c'est le jeuLeurs comptes sont déséquilibrés pourtant.... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 décembre 2009

51 secondes

Si vous avez 51 secondes devant vous, vous me ferez plaisir en visionnant la vidéo suivante. Il s'agit du résumé créatif de 4 mois de stage par un étudiant que je connais bien. 4 mois en 51 secondes.
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
22 décembre 2009

Le devoir accompli ?

Il est des pensées qu'il est préférable de ne pas coucher sur le papier trop tôt. C'est parfois dangereux de fixer une émotion ; elle pourrait apparaitre état permanent, personnalité, quand elle n'est que fulgurance ou étape. Six mois ont passé depuis ce ressenti soudain et pourtant serein.C'était la veille d'une anesthésie générale. Le risque d'y rester est minime, mais, tout arrive.La grande tranquillité que je ressentais m'inquiéta. Besoin de comprendre, je cherche. Et là, comme une lumière divine vient éclairer l'instant.Et, à... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]