16 juin 2010

Défaut d'analyse

Il a écrit une lettre que je suis censé vérifier avant envoi.Il se dit nul en orthographe et en "écrit". J'ai plutôt la réputation de faire peu de fautes et de savoir "tourner les phrases".Aussi, Il me fait confiance. Me faisant confiance, il n'a pas besoin de se faire confiance à lui. (Mais nous en parlerons plus tard) Je relis le courrier et je constate qu'on peut scinder la lettre en trois parties égales :Première partie : L'écriture est ferme et assurée. Les phrases sont correctes et simples. L'idée est bien... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]