30 juin 2010

Ambition Passionneur, dernière séance

Voilà, ça devait arriver ! Ambition Passionneur a tenu un peu plus longtemps  (653 jours, 647 billets) que Claudiogène (478 jours, 480 billets) et s'arrête pour les mêmes raisons.De l'usure, de la fatigue, le sentiment de se répéter et de tourner en rond et... bien sûr, la déception de n'avoir pas pu, su convaincre... passionner.Je n'avais pas un blog pour dire la même chose que d'autres. Quel intérêt ?Mais ma foi est inébranlable. D'autres vecteurs, d'autres occasions me feront mener ma mission. Car c'en est une.Le blog reste en... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

29 juin 2010

Daniel et Daniel

En plus de leurs prénoms Daniel et Daniel ont quelques points communs. Il leur faut accaparer l'attention, c'est leur oxygène. Sans le rôle de vedette, ils ne peuvent survivre. Alors, chacun à sa manière, ils fanfaronnent, ils occupent l'espace, ils aimantent les "bon public". Pas dans le même style, ils ont été beaux gosses dans leur jeunesse et les succès faciles leur ont fait croire des choses qui empêchent de se construire. Spécialistes en apparence et bouffonnerie, ils font illusion longtemps auprès du plus grand... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 juin 2010

Le stade Jean Carillon

C'était un terrain de foot enfoncé dans la forêt qui embrassait la ville. L'hiver, participer aux entrainements du soir était héroïque. Car après avoir parcouru trois kilomètres à pied, il fallait s'aventurer dans le dernier cul-de-sac, noir, bordé de jungle, fantômes et agresseurs potentiels. On fait le fier à 13 ans mais on court vite. La peur ne nous faisait jamais reculer, pas plus que le froid, la pluie et les blessures. La passion avait ce prix, pris au sens de récompense.Le portail du Stade Jean Carillon nous accueillait pans... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 juin 2010

La page Blanche du Dimanche

Tous les dimanches ici, c'est  Page Blanche. Chacun gribouille ce qu'il veut.
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 juin 2010

Les femmes sont plus belles dans les aéroports

Déjà paru chez Claudiogène le 20 février 2008Les femmes sont plus belles dans les aéroports. Et les larmes plus chaudes aux portes des embarquements.Plus luxueux qu'un quai de gare, le Terminal livre sa fonction en disant son nom. Les portes coulissantes guillotinent les couples et séparent les passions. Coupleret.Exécution... publique.Place de Grève, souvent des grèves. Pour pendre l'heure, l'air est grave.La sentence est toujours la même. L'un s'en va et c'est souvent le même. L'autre reste et c'est souvent le même. L'un ... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 juin 2010

Une humeur, pas une analyse.

Lorsqu'on constate que des équipes de football historiquement fortes, quittent la Coupe du Monde dès le premier tour (La France, l'Italie) on ne peut s'empêcher de penser au déclin de l'Europe.Quand dans le même temps, on voit les taux de croissance insolents et le dynamisme de certains pays (Inde, Chine...) et leur implantation dans des régions et des continents (Afrique) jadis "terrain de jeu" des Européens, on ne peut s'empêcher de penser au déclin de l'Europe.Quand on voit le Brésil et la Turquie jouer un rôle de... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

24 juin 2010

L'Amour à trois

"Ne faisons plus l'amour"Raymond lança la phrase comme une révélation qu'il voulait partager, un acte héroïque pour sauver l'humanité, un cri de ralliement derrière une mission devenue évidente.Encore une croisade à mener, se dit-il. Il était l'Élu, celui qu'on avait désigné pour apporter la bonne parole.Il avait toujours accordé plus de crédit à la valeur d'exemple qu'au diktat. Aussi, il modifia sa lettre de mission. Je ne ferai plus l'Amour, criait-il dans les rues. En ces temps de retour à l'ordre moral et de puritanisme... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2010

De la paille et de la poutre

- Hervé trouve scandaleux que le convoi Présidentiel se moque des règles de circulation. Et il s'apprête à perdre ses derniers points de permis pour excès de vitesse.- Malika a été outrée d'entendre qu'une ministre mettait son appartement à la disposition de son frère et trouve un peu fort de café que sa sœur à elle mette autant de temps à lui payer l'appartement HLM qu'elle lui sous-loue.- Ernest ne décolère pas depuis l'annonce du coût d'un jet privé loué par un ministre. C'est son employé qui lui a appris la nouvelle, le petit... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
22 juin 2010

Un vieux drap de coton blanc

C'est un vieux drap de coton blanc à la bordure ajourée. Il est lourd et pourtant frais. Deux grosses initiales sont brodées en haut et au centre, à l'endroit où, le repliant, les lettres peuvent trôner. A et V. Comme un blason, elles donnent à la pièce entière une prétention involontaire et une fierté de propriétaire. Son contact est rêche et agréable. La mémoire s'en imprègne pour toujours.Il aurait pu sortir d'une malle familiale, aurait traversé les générations, côtoyé les sachets de lavande et fricoté avec l'amidon. C'est sans... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
21 juin 2010

Leader Nice

Il est 19h 35. Je cherche à garer mon véhicule. Le supermarché ferme ses portes. Les containers de poubelles sont déjà dehors. Trois femmes y plongent la tête. Un frisson me traverse le corps des orteils au cuir chevelu. Je passe.Le temps de réaliser la chose, que je repère une place de stationnement en face de l'autre supermarché de la rue. C'est long le temps d'un créneau. Très long.La scène, je l'ai déjà vue à la télévision mais là, elle prend un poids supplémentaire. Cela se passe dans la rue voisine de la mienne et je me dis que,... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]