30 décembre 2009

"L'actualité" par l'Abbé C.

Vulgaire : Lu dans un magazine féminin. "Dépensez malin. Trouvez des cadeaux à moins de 150 €". On croit à une coquille. On ajuste ses lunettes. On va plus loin.Non, non. C'est bien ça. On nous donne des tuyaux pour trouver des cadeaux à Moins de... Cent-Cinquante Euros.On devrait taxer l'indécence. Aberrant : Que les classes moyennes ne me parlent plus de la crise. Les sapins ont été cette année encore cachés par les cadeaux. Les voitures neuves se sont vendues comme des petits pains. Les aéroports et les gares étaient... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

29 décembre 2009

2010 vu de 2009

Vous avez aimé 2008 vu de 2007Vous avez aimé 2009 vu de 2008Vous adorerez 2010 vu de 2009 Imaginons : Nous sommes le 31 décembre 2010 et l'année a été riche en évènements.Un vent éthique a soufflé sur l'Europe. En Italie, la rue a fini par se débarrasser de son Président du Conseil. L'avocat de l'opération "mani pulite" (mains propres) Antonio Di Pietro a convaincu une grande partie des dirigeants politiques de le laisser conduire une liste TTB (tutto tranne Berlusconi - tout sauf Berlusconi) qui du coup a remporté les... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
17 décembre 2009

Un monde de VRPs

Au moins pour les vendeurs, c'est écrit dessus. "Vendeur". Soit sur le badge, soit sur la tronche.C'est clair. Ce type est payé pour te vendre quelque chose. Il en retire un intérêt personnel. Et on ne lui en veut pas.Parfois, il se planque derrière des pseudos : attaché de clientèle, conseiller, courtier, délégué... Mais il ne trompe personne. C'est un vendeur.Jusque là tout va bien. Les vaches sont bien gardées et la montagne est belle. C'est bien plus désolant de constater que la quasi-totalité de la population... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
14 décembre 2009

"L'actualité" par l'Abbé C.

A toi qui nous fait croire que l'Histoire-Géo va te manquer en Terminale S, je te propose de la prendre en option. Et si chacun fait comme toi, l'option sera généralisée. On n'en parlera plus. Sans remballer la réforme, elle sera caduque.Cela dit, il me semble qu'à ton âge tu as dû acquérir largement les moyens d'approfondir tes recherches et d'assouvir ton besoin de connaissance. Les moyens existent sans compter sur ton lycée. En revanche si tu veux être historien ou géographe, tu as dû rater un aiguillage.Et si un jour, comme je... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
10 décembre 2009

L'indépendance de l'individu

Encouragé par un ami, j'ai assisté à une conférence organisée par L'Université Populaire des Alpes-Maritimes. L'invité était le Procureur de la République Éric de Montgolfier et le sujet "L'indépendance de la Justice". J'avais déjà exprimé ici et là, mon admiration pour le Procureur et sa rigueur intellectuelle. Je fais court. Dès l'introduction, une grande bouffée d'intelligence cueille à froid la majorité de la cinquantaine de spectateurs. Monsieur de Montgolfier décale le sujet en une phrase.En effet, il aborde son... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
09 décembre 2009

Je, tu, il... sont embêtés

Je me fais accompagner à l'aéroport par un ami. Il me rend service. A la place du passager dans la voiture, je me laisse faire.Mon voisin, pendant qu'il répond à son téléphone portable, dépasse les limitations de vitesse. Un peu plus loin, un agent de police l'interpelle et fait son travail.Je trouve cela parfaitement logique. Quelle n'est pas ma surprise, quand l'ami se met à se plaindre des limitations, des flics, du gouvernement, des règles absurdes etc. !Quelqu'un me rend service. Il se fait verbaliser parce qu'il m'accompagne.... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

04 décembre 2009

"L'actualité de la semaine" par l'Abbé C.

Bonjour, je me présente, je suis l'Abbé C. On m'appelle ainsi car j'aurais tendance à sermonner, à donner des leçons, bien planqué derrière un écran et une initiale. Je remercie ce blog de m'accueillir pour la première fois. Je reviendrai de temps en temps commenter à ma manière l'actualité lorsque celle-ci dérangera mes petits nerfs. Ah ! J'ai adoré. Le grand truc de la démocratie, le référendum d'initiative populaire. Eh ben, voilà ce que ça donne un référendum d'initiative populaire : des populistes et des beaufs qui jouent avec... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
30 novembre 2009

Politique-Fiction... naïve et spontanée.

J'aime oser la politique-fiction. Je ne suis pas un spécialiste et c'est ce qui rend l'exercice amusant. La fraicheur de la naïveté ? Rassurons-nous, je me trompe toujours... comme les spécialistes.Avril 2012. Encore le même regret : DSK n'était pas candidat. Il a respecté le deal fait avec Sarkozy quelques années plus tôt : "Je te pousse au FMI et tu t'engages à ne pas te présenter contre moi en 2012, si je me présente". Dominique est sage et il préfère rester homme providentiel plutôt que perdre face à Nicolas. Car il... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
27 novembre 2009

Un impôt sur le sentiment

Je ne répéterai pas ici tout le mal que je pense de la charité à grande échelle.J'ai déjà parlé il y a longtemps du Marketing humanitaire qui me semble assez écœurant. Les grand-messes dédiées à telle cause ou à telle autre et les journées pour ceci ou contre cela me révulsent et je pèse mes mots.Cet impôt sur le sentiment est odieux et vulgaire.Bien. Je n'en fais plus une affaire. Je suis minoritaire et le resterai. Cela ne veut pas dire que j'ai tort.Pour résumer et conclure, je dirais que le Prix de la vulgarité pourrait être aussi... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
26 novembre 2009

Les 5 poignées de main

Vous connaissez sans doute la théorie des 5 poignées de main. Nous serions tous, au maximum, à 5 poignées de main du "pouvoir". Certains bien plus proches.Sans certitude absolue, nous l'allons vérifier ici... en direct. Considérons la poignée de main qui prouve la connaissance de la personne :Vous croisez quelqu'un sur un trottoir... il vous reconnait (et pas l'inverse) et vous tend la main.Lui-même croise quelqu'un qui le reconnait et lui tend la main etc. Je le fais pour moi.Je suis à 4 poignées de main du Président des... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]