23 mars 2009

La politique et moi

"En France, on est toujours en période électorale !"Nous l'avons entendu mille fois, vous et moi.Pourtant, c'est faux. Cela fait presque un an que ça me manque ces périodes animées, colorées, qui font monter l'adrénaline. Tout m'intéresse, les stratégies, les trahisons, les mensonges, les résultats, les sondages, les prévisions, les prédictions même.Les coups de bluff, les fausses alliances, la mesquinerie et les couteaux dans le dos.Passionnant."Va-t-elle monter chez lui pour manigancer ?" "Que va-t-il lui... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

16 mars 2009

Le ridicule tue

Contrairement à ce que nous pensions tous, le ridicule tue.C'est fini. Tout a été dit sur le Parti Socialiste. Qu'il s'enfonçait. Qu'il avait touché le fond. Que, désormais, il creusait et creusait et creusait et...Il est donc aujourd'hui mort. Ce n'est que mon avis, cela va de soi. Tout le monde s'en fiche de mon avis ? Soit. Qu'on s'en fiche. Mais moi j'aime bien que les citoyens donnent leur avis. Alors je le fais. Plus rien de ce que disent les dirigeants de ce parti ne me semble avoir la moindre crédibilité. Même dans leurs... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
13 mars 2009

Les enfonceurs de portes ouvertes

J'ai le sentiment que les enfonceurs de portes ouvertes prolifèrent. Pourtant, on dit que les cafés du commerce sont moins fréquentés. Mais la toile est un nouveau comptoir, peut-être. Ainsi, ici, là ou ailleurs, le creux et le vide tartinent de la banalité.Combien de choses nouvelles avons-nous apprises aujourd'hui ? Combien des phrases entendues nous ont apporté une information déjà connue ? Combien de constats bruts sans suite ? Même que, dernièrement, on m'a dit que des milliers d'enfants meurent de faim, chaque jour, dans le... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 février 2009

Des mots d'époque

Nous avons eu les Super, les Extra, les Génial et les Magnifique.Persistent encore les Oups ! qui viennent en aide au ridicule ou au malaise.Nous pestons contre les Voilà ! censés expliquer l'évidence. Et pourtant.Les Tu vois et les Genre nous désespèrent. Ils nous feraient douter de notre santé mentale. La liste est plus longue que ma mémoire fiable.Chaque oreille se souvient de ce qu'elle entend et relève. Chaque langue a eu ses tics et ses automatismes. C'est souvent agaçant. Le vocabulaire est si riche qu'on aimerait que chacun... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
22 février 2009

La Question du Dimanche

La mélancolie est-elle de Gauche ? La question du dimanche à laquelle vous avez échappé : Lequel est le plus démagopportuniste des 3 : Roy*l, Bo*é ou Besan*en*t ? Champions du monde ex-æquo. C'était la réponse. Trop facile. Rappel : Zone Interdite M6
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
30 janvier 2009

On connait (ma) chanson

Les pauvres sont décevantsEt les riches sans intérêtLes classes moyennes désespérément moyennes Les pauvres pensent pauvreLes riches pensent en richesLes classes moyennes moyennent "Mal en campagne et mal en ville/Peut-être un p'tit peu trop fragile" Les pauvres attendent des moyens des richesLes riches trouvent toujours plus riche, les pauvresLes classes moyennes s'alarment de crocodile"Sans avoir d'autres choix pour vivre/Que dans la jungle ou dans le zoo"Les pauvres ne pleurent pas, ils surviventLes riches ne... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

27 janvier 2009

Grain de sel Economico-Social

. Notre Président a réussi à faire renoncer à leur bonus, les grands patrons des banques et peut-être d'autres grosses entreprises.On pourrait applaudir. Je n'applaudis pas.D'abord, parce que je n'aime pas que l'Etat se mêle des entreprises privées. C'est le Conseil d'Administration qui doit garder la main sur ses décisions.Ensuite parce que cette façon de faire du chantage me déplait.En revanche, je ne suis absolument pas contre l'idée de passer par la loi. Que le Président par l'intermédiaire de son gouvernement fasse voter une loi... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
22 janvier 2009

C'est dans l' R

R comme Royal : Je voudrais ici remercier Sainte Ségolène de nous avoir permis d'espérer un monde meilleur grâce à l'élection du nouveau Président américain. Car si vous ne l'aviez pas compris, comme l'aveugle que j'étais, sans elle rien n'aurait été possible. Merci Madame, on s'en souviendra. (je n'aime pas l'ironie, mais parfois, ça m'échappe) R comme Drôle de changement d'ère : Le responsable Socialiste local nous dit dans la presse, parlant des positions des non-politiques engagés dans la vie de la cité "les gens de la... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
20 janvier 2009

Redoutable

Un ami m'a dit : "Mais en politique tu serais redoutable". "Redoutable ou nul" ai-je répondu. Occupons-nous aujourd'hui du "redoutable". Sans prétention, pas seulement en politique. En vie sociale tout simplement. Les règles sont tellement faciles à décortiquer que si l'on n'y ajoute pas de morale ou d'éthique, n'importe quel imbécile peut être, sinon redoutable, au moins efficace. En effet, où est la difficulté de vaincre lorsqu'on veut gagner ? Il suffit d'analyser, de réfléchir, d'établir une... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
09 janvier 2009

Nous vivons au ralenti

Nous vivons au ralenti.Nous avons encore des billets de banque et de la monnaie dans nos poches.Nous nous déplaçons encore pour des démarches administratives et pour la plupart de nos achats.Nous faisons encore la queue dans des services de l'Etat différents.Nous envoyons encore des fax, des chèques, des lettres, des documents.Nos enfants vont toujours à l'école courbés sous des cartables.Nous vivons au ralenti.La liste est longue des mouvements inutiles qu'on pourrait éliminer.Je ne parle même pas des progrès à venir, des inventions... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [22] - Permalien [#]