- Hervé trouve scandaleux que le convoi Présidentiel se moque des règles de circulation. Et il s'apprête à perdre ses derniers points de permis pour excès de vitesse.
- Malika a été outrée d'entendre qu'une ministre mettait son appartement à la disposition de son frère et trouve un peu fort de café que sa sœur à elle mette autant de temps à lui payer l'appartement HLM qu'elle lui sous-loue.
- Ernest ne décolère pas depuis l'annonce du coût d'un jet privé loué par un ministre. C'est son employé qui lui a appris la nouvelle, le petit Guillaume, celui qu'il paie de la main à la main.
- Yannick crie à l'atteinte à la démocratie. On lui a dit que les journalistes de la première chaine étaient à la botte du pouvoir. Mais pour rien au monde il ne raterait la finale de Khô-Lanta.
- Pedro est dégoûté par le foot-business et il n'a pas peur de le dire dans son maillot de l'Équipe de France.
- Laurence défile contre les marées noires, un pétard à la bouche.
- Denise gueule contre les impôts et la pauvreté. Avant elle gueulait contre la police et l'insécurité. Demain, elle gueulera contre le travail et le chômage.
- Albert veut sauver l'emploi en France et commande son foie gras en Hongrie.
- Bérengère dit que la maison de Dieu est ouverte à tous et... la ferme à double tour.
- Lucien est contre le travail au noir sauf quand c'est vraiment trop cher.
- Martine déguisée en magasin de luxe trouve que notre société est vraiment bling-bling. C'est sans doute le miroir qui le lui dit.
- Solange n'aime ni les étrangers, ni les a priori. Elle ne ment jamais sauf. Elle ne triche jamais jusqu'à une certaine limite.
- Claudio préserve la couche d'ozone mais refuse d'économiser sur le nombre de clics sur son moteur de recherche.