15 juin 2010

Adulte

Je trouve que l'on manque d'exigence en définissant quelqu'un d'Adulte. On, c'est nous mais aussi les définitions officielles. Adulte. Une question d'âge ? Un peu facile. Trop facile. On acquerrait le statut d'Adulte sans rien faire. En attendant que le temps passe.C'est, bien entendu, désolant, mais c'est surtout injuste. Aucun mérite, aucun effort et on est Adulte. Combien d'adultes ont des comportements d'adolescent, d'enfant même ? Les mettre sous tutelle serait trop radical et fascisant, mais l'idée passe, on ne peut le nier. ... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

14 juin 2010

L'accordéoniste

On l'appelle Marcel. C'est un type plus qu'aimable, il est avenant et toujours souriant. L'extraversion envahissante, il accueille, il enveloppe, il emprisonne avec sincérité.Émotif-Actif-Primaire et gros nounours, il impressionne son monde. Force de la nature infatigable, c'est un bûcheron d'appartement.Il est partout. Vous le croyez dans la pièce d'à côté et il est là. Il sort et réapparait. Est-il plusieurs sans qu'on le sache ? Ouvrez la bouche, il finit vos phrases. Vous voilà condamné à l'introduction de ses propres histoires.... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 juin 2010

La page Blanche du Dimanche

Tous les dimanches ici, c'est  Page Blanche. Chacun gribouille ce qu'il veut.  
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
12 juin 2010

La Gauche est dépressive

Qu'elle était belle la Gauche de ma jeunesse !Elle était progressiste, engageante, encourageante, universelle, moderne. Ce n'était pas la Gauche, c'était ta jeunesse, me répondront les esprits taquins.Oui et Non.Oui, parce que la naïveté me faisait enjoliver le tableau et l'expérience ramène à la réalité. Non, parce que l'envie et la passion sont encore là, comme des armes toujours prêtes. Aujourd'hui, la Gauche est dépressive. L'avez-vous entendue booster nos énergies, réactiver nos ressources, éclairer nos chemins, nous présenter... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
11 juin 2010

Anticadre

Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
10 juin 2010

Trop cons pour être poètes

Déjà paru le 22 avril 2009 Je me mêle de moins en moins de politique et d'actualité, sur ce blog, comme ailleurs.La raison n'est pas compliquée. Évidente même.Le manque de discernement et les opinions tranchées sont devenues la règle. Pour ou contre. C'est comme ça. Sur le moindre fait divers, il nous faut JUGER. Nous étions 60 millions de sélectionneurs, nous voilà 60 millions de juges. Ah qu'ils sont beaux les grands esprits humanistes qui ont pris leurs quartiers au bistrot du coin ! Qu'ils me plaisent les... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 juin 2010

Particules particulières

L’hôtel de la Gare à Grenoble ? Chambre 22. L’Eden à Saint-Aubin-sur-mer ? Chambre 2. Et l’Alp hôtel dans les Pyrénées, chambre 222. Il alla même jusqu’à 2022 dans une capitale oubliée du bout du monde.Il en mit du temps à comprendre. Depuis toujours les chambres « 2 » le poursuivaient. Pour quel signe ? Pour quel bien ?Des chambres à particule, noblesse digne de son raffinement ? L’explication lui convenait. Il la valida en attendant mieux. Aussi, quand Mathilde lui donna rendez-vous sur la plage du Casino un 2 juillet à 14 heures,... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
08 juin 2010

L'Abbé C. et l'air du temps

Affligeant ce "poujadisme" ambiant. Démagogie et populisme des dirigeants, passe encore, c'est leur métier, pourrions-nous dire. Mais, l'expression par l'homme ordinaire d'un sentiment anti-élites, anti-intellectuels, anti-pouvoir, anti-cols blancs m'apparait bien plus vulgaire, plus vile. Parce que le premier faisant preuve de vice, ne grugera que les gogos. Tant pis pour eux. Mais le second n'est que bêtise, panurgisme et révélateur de vide.Regardez-les se scandaliser pour des frais de bouche élyséens, des hôtels de... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 juin 2010

Artefact

"Voilà, Docteur, je viens vous voir pour mon mari. Il ne va plus du tout.Mais quelle idée !Pour une fois que je me suis rebellée, que j'ai insisté pour regarder Arte plutôt que me taper l'éternel match de foot qui ressemble à tous les autres. Pour une fois que j'ai eu gain de cause. Pour une fois, j'aurais mieux fait d'avaler ma langue.Car figurez-vous qu'Arte a mené, en l'espace d'une heure, mon homme à la déraison.Maintenant, je sais. Il est fou.Ce soir-là un reportage relatant le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle a... [Lire la suite]
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 juin 2010

La page Blanche du Dimanche

Tous les dimanches ici, c'est  Page Blanche. Chacun gribouille ce qu'il veut.
Posté par Claudio Orlando à 00:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]